top of page
  • Photo du rédacteurUgo Bessière

A quand un Train du quotidien, qui relie métropole et territoires périphériques ?

A quand un Train du quotidien, qui relie métropole et territoires périphériques, pour agir contre la hausse du carburant ?


Les trajets du quotidien se font encore majoritairement en voiture. 43% des habitants recourent à la voiture individuelle et la part d’usage des engins polluants passe à 56%.


Nombreux sont les habitants des territoires contigus à la Métropole à devoir utiliser la voiture pour venir travailler à Nantes. Au total, 63% des déplacements effectués en voiture sont liés au trajet domicile/travail.


Pour décongestionner la ville et baisser les émissions de GES, mais surtout pour lutter contre les inégalités d’acces aux TC des territoires periphériques, il devient donc crucial de mettre en place un meilleur report modal vers les transports en communs.


Il semble que si ce n’est pas cela qui fasse bouger les choses, ce sera le pouvoir d’achat des gens du fait de la montée des prix du carburant…


Une solution, qui ne regèlera pas tout, est possible: Un réseau express de train métropolitain et extra métropolitain (rayon de 50 km autour de Nantes à 5 branches) c’est dejà le cas à Bordeaux qui traville la question, en optimisant le réseau ferré actuel, en revitalisant les gares et en augmentant le cadencement, notamment en heure creuse.


C’est d’ailleurs la demande des habitants dans ouest France, qui prennent le train autour de Nantes comme alternative à l’augmentation du prix du carburant mais à des horaires pas adaptées


Alors, Dans le cas ou les autres collectivités seraient preneuses, l’Etat a aussi ouvert des financements, cette solution, comme d’autres aurait sa place dans le schéma du CD44.

Mots-clés :

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page