top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Département : les écologistes veulent moins de routes et plus de social

Revue de Presse - Ouest France - Publié le 17 octobre 2023


Siégeant dans la majorité, les élus écologistes du conseil départemental trouvent que ce dernier consacre trop d’argent aux travaux routiers. Et estiment qu’il serait mieux utilisé ailleurs. - Xavier Boussion


Nous ne manquons pas de routes et il y a des priorités plus urgentes et essentielles sur le front du climat et de la solidarité , a expliqué Chloé Girardot-Moitié, élue EELV et vice-présidente du Département en charge des milieux naturels.

Le Département continue à dépenser des sommes conséquentes pour construire des routes, or les besoins aujourd’hui c’est un meilleur maillage en bus et des trains rapides, renchérit Ugo Bessière, membre de la commission transition écologique et résilience des territoires. Pendant longtemps il était peut-être possible de faire les deux, aujourd’hui s’il faut faire des choix budgétaires, c’est le social qui doit être notre priorité, pas les routes .






Capture d'écran article en ligne.  De nouvelles terres protégées par le Département  Le périmètre de protection des espaces agricoles et naturels (Péan) permet d’éviter que certaines terres soient artificialisées. Près de 30 000 hectares bénéficient de ce statut en Loire-Atlantique. D’autres vont suivre. Le Péan dit de l’Immaculée à saint-Nazaire. Le Péan dit de l’Immaculée à saint-Nazaire. | CÉLINE JACQ – DÉPARTEMENT DE LOIRE-ATLANTIQUE Ouest-France Philippe ECALLE. Publié le 17/10/2023 à 19h26  Newsletter La Matinale Chaque matin, l’actualité du jour sélectionnée par Ouest-France  On les appelle les Péan, pour périmètre de protection des espaces agricoles et naturels. Rien à voir avec le fameux ZAN (Zéro artificialisation nette), dont certains élus aimeraient s’affranchir, même si cet outil foncier lui ressemble beaucoup, au moins dans l’esprit.













































Comments


bottom of page