top of page
  • Photo du rédacteurLouise Pahun

Flamme olympique en Loire-Atlantique : le Département dit non

180 000 € ? C’est trop cher, considèrent les élus de Loire-Atlantique. « Surtout qu’on ne pourra pas choisir la date. »

La Creuse, la Haute-Vienne, le Lot-et-Garonne, l’Orne, les Côtes-d’Armor. Et maintenant la Loire-Atlantique. Plusieurs départements français refusent de payer le passage de la flamme olympique au printemps 2024.


Entretien avec Louise Pahun, élue écologiste du canton de Nantes 4, vice-présidente du conseil départemental de Loire-Atlantique, en charge du sport responsable et solidaire, et des activités de pleine nature.


Mots-clés :

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page