top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Législatives : en Loire-Atlantique, le choix de l’écologie et de solidarité.

Le résultat des élections législatives est un coup de semonce pour le parti présidentiel, en déroute. Encore une fois la participation est en baisse, ce qui alarme sur la vitalité démocratique de notre pays et sur l’obsolescence de notre système politique. La percée de l’extrême droite représente une menace grave pour la démocratie et les droits humains. Elle signe l’échec d’un président élu deux fois pour y faire barrage mais qui n’a réussi qu’à la renforcer.
NUPES

« Les habitantes et les habitants de Loire-Atlantique peuvent compter sur les cinq candidates et candidats NUPES : Julie Laernoes, Jean-Claude Raux, Andy Kerbrat, Ségolène Amiot, Matthias Tavel. Ils et elles seront à l’offensive pour le climat, la biodiversité, et la justice sociale, déclare Chloé Girardot-Moitié, co-présidente du groupe écologiste au Conseil Départemental de Loire-Atlantique.

« Le président ne dispose plus d’une majorité absolue et doit enfin se mettre à l’écoute de la société qui demande plus de démocratie, plus d’égalité, plus d’écologie. Les parlementaires NUPES seront des soutiens essentiels pour faciliter les actions de justice sociale et écologique que nous soutenons au Département », ajoute Laurent Dubost, co-président du groupe écologiste au Département de Loire-Atlantique.

Le groupe écologiste du Département de Loire-Atlantique félicite et salue les candidates et candidats NUPES qui ont malheureusement été battus, malgré leur engagement et la qualité de leurs campagnes. Chaque campagne est l’occasion de faire progresser nos idées communes.


 

Contact presse : Colin Maheu-Gourmelon 06 78 57 52 81

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page