top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Les élus écologistes de Loire-Atlantique vent debout contre la « préférence nationale »

Revue de presse - Presse Océan - Publié le 20 décembre 2023



« Mardi 19 décembre, dans la soirée, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi Immigration directement négocié entre un président affaibli et une droite parlementaire qui n’a plus rien de républicaine », constatent d’une même voix les élus du groupe écologiste au Département de Loire-Atlantique. Ils pointent, entre autres choses, l’instauration de la « préférence nationale ».


« Notre Département se positionne clairement contre l’application de la préférence nationale, tonne Chloé Girardot-Moitié, vice-présidente du Département et co-présidente du groupe écologiste. « Il est hors de question pour nous de cautionner d’une quelconque manière des politiques inspirées par l’extrême droite lepéniste.
De son côté, Laurent Dubost, conseiller départemental et vice-président du groupe écologiste, prévient :  « Le gouvernement veut réduire à la misère les personnes résidant en France de manière régulière, souvent depuis des décennies, en les privant d’allocation d’autonomie dans leurs vieux jours ? Cela se fera sans notre collaboration ».




Capture d'écran de l'article en ligne Les élus écologistes de Loire-Atlantique vent debout contre la « préférence nationale »  Les élus du groupe écologiste du Département de Loire-Atlantique s’insurgent contre le projet de loi Immigration, adopté ce mardi 19 décembre 2023 par l’Assemblée nationale.  Écouter cet article 01:44 Chloé Girardot-Motitié, vice-présidente du Département et co-présidente du groupe écologiste. Chloé Girardot-Motitié, vice-présidente du Département et co-présidente du groupe écologiste. | PHOTO ARCHIVES PRESSE OCÉAN-DOMINIQUE BLOYET

Communiqué de presse Loi immigration
.pdf
Download PDF • 141KB

13 vues0 commentaire
bottom of page