top of page
  • Photo du rédacteurLouise Pahun

Levons les freins à la pratique du vélo !

Session budgétaire 27 mars 2024


Je voulais prendre la parole pour parler des freins qui subsistent à la pratique du vélo.  

Alors, entendons-nous ! 

Il y a des freins sur un vélo : c'est bien.  

  

Il y a aussi des freins à sa pratique : c'est moins bien.  

Mais avec un peu d'huile, des bons partenaires et des actions publique bien placées, on peut les lever ces freins.  

  

Car quel est le constat ? 

  

Le vélo se développe. Mais avec une part modale de 3% environ, son usage du vélo n'est pas encore à son apogée !

En Loire-Atlantique comme partout en France d'ailleurs. Il y a des freins matériels : on en a déjà parlé, le manque d'infrastructure ou le manque de lieu pour stocker son vélo : ce sont des politiques volontaristes qui lèvent ces freins. Il y a des freins culturels : l'apprentissage et l'usage du vélo n'est pas développé dans tous les foyers. Et puis, le vélo, c'est aussi un objet sportif. Or, le caractère sportif du vélo peut en décourager plus d'un. 

  




Il y enfin des freins matériels enfin ! 

  

Parmi les publics qui pédalent moins que les autres, on trouve justement les publics que le département accompagne prioritairement.  

Celles et ceux qui sont en situation de précarité, les seniors, les personnes en situation de handicap et les femmes aussi ! Et oui, elles ne représentent que 35% du nombre total de cyclistes du quotidien. Et ce nombre baisse quand on examine la communauté des vélotaffeurs, c'est-à-dire, celles et ceux qui accomplissent le trajet domicile/travail à vélo.  

  

Là j'avais envie de mentionner un club de cyclisme au féminin dont le Département est partenaire.

La Team Elle, c'est une équipe féminine de haut niveau. Et on peut les saluer parce qu'elles sont si peu nombreuses les filles, dans le monde du vélo, en tant que sport. Elles sont moins de 10%. 

Mais la Team Elle, ce n'est pas que une élite. C'est un club qui s'engage et qui mène des actions sociales sur le territoire.  

J'ai eu la chance récemment de pédaler avec un groupe de femme en insertion professionnelle. Certaines étaient cyclistes apprenties, d'autres n'avaient jamais mis les pieds sur un vélo. Nous avons pédalé dans les quartiers nantais et  j'ai pu réaliser avec elles, à quel point c'est technique de lâcher le guidon pour indiquer la direction dans laquelle on va tourner ou à quel point c'est impressionnant quand une voiture pressée nous colle de près. 

  

Freddy ! Il va t'en falloir des cyclistes pour emprunter tes pistes. Alors on va tâcher de t'en fournir avec la politique sportive.  

  

C'est notamment dans cette perspective, celle de développer le vélo, que les éducateurs et éducatrices sportives de la Loire Atlantique sont formés au SRAV (le savoir rouler à vélo), qui est un dispositif qui vise à la généralisation de l'apprentissage de la pratique du vélo en autonomie pour l’ensemble des enfants avant l’entrée au collège. 

  

Alors comme le veut ce dispositif, ce sont les enfants qui sont visés en priorité mais pas que ! 

d'autres publics en profite, les équipes de l'ASD sont à l'initiative de nombreuses actions auprès des jeunes et des moins jeunes. Il y en a de belles ! 

  

Par ex : celle des 5e de la SEGPA du collège René Guy Cadou. C'est un projet au long cours dont l'aboutissement est une traversée est/ouest du département :  

  • De Ancenis jusqu'à Saint Brévin les pins, avec une étape à Nantes. C'est 94 km. Belle performance ! 

  

Dans la délégation du vignoble, c'est une sensibilisation au vélo auprès des familles : qui se concrétise notamment par un stage vélo vers une ferme. Il y a encore la mise en place d'un cycle vélo et d'apprentissage en EMS.  

Dans la délégation de Châteaubriant, c'est l'achat de draisienne adulte pour améliorer l'apprentissage du vélo ainsi qu'un projet de réparation vélo par des migrants.  

  

Voilà, je pourrais multiplier les exemples, il y en a plein partout sur le territoire.  

  

Alors on va bosser pour lever tous les freins à la pratique et t'envoyer des pelotons de cyclistes sur tes pistes. Mais on va garder les freins sur les vélos ! 

  

 

 



3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page