top of page
  • Photo du rédacteurUgo Bessière

Réaction après la révocation du droit à l'IVG aux USA.

La décision récente de la cour suprême américaine doit nous inquiéter, clairement cette décision nous fait revenir au début du XXe siècle.


On le voit, en matière de droits, rien n’est jamais acquis, pour les protéger, une pédagogie et une vigilance constante sont de mise. Je le dis donc à Myriam Bigeard que je sais engagée : aucun effort n’est superflus, tous sont essentiels.


Depuis longtemps notre collectivité a fait de l’égalité des droits une politique publique à part entière, sans doute la plus transversale qui existe à ce jour.


Nous votons aujourd’hui 2,5 M€ pour assurer la continuité du dispositif distribution protections périodiques dans les 141 collèges.


On cite souvent cet exemple, mais il existe bien d’autres, qui mériteraient d’être portés à l’attention de notre assemblée et qui figurent dans le rapport :


  • Nous avons un service des sports exemplaire et reconnu nationalement, qui a mis en place des dispositifs handisport et sports adapté mais aussi sports et femmes (accès à la pratique et fonctions dirigeantes), qui feront d’ailleurs l’objet d’une étude d’impact;

  • Avec notamment de nouveaux itinéraires de randonnées adaptées au handicap, pour connaitre un territoire rien de tel que de le vivre au plus proche, nous devons le rendre accessible à tous;

  • Progressivement les cours des collèges seront apaisées, pour mieux favoriser la mixité;

  • Un autre objectif fort de notre projet sera de développer des solutions d’hébergement pour les femmes victimes de violence et leurs enfants, avec un objectif de zéro territoire sans solution.

On le voit, ces 26 pages, ce ne sont pas que des mots dans un rapport, c’est du jus de cerveau des élu.e.s et des services qui se transforment en actions concrètes pour faire vivre l’égalité.

Mots-clés :

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page