top of page
  • Photo du rédacteurChloé Giradot-Moitié

Une réflexion menée entre Pornic et Préfailles

Revue de Presse - Presse Océan - Publié le 5 juillet 2023


Pour limiter les risques d’incendie sur ses espaces naturels sensibles, le Département s’est rapproché du Service départemental d’intervention et de secours. Un premier travail est mené sur le site du Port-aux-Goths comme l'explique Chloé Girardot-Moitié

Le Département de Loire Atlantique a intégré les enjeux climatiques dans sa politique de gestion des espaces naturels sensibles (ENS), ces zones de protection de la biodiversité. Quand il est question des risques incendie, les injonctions peuvent parfois être contradictoires, note Chloé Girardot-Moitié, la vice-présidente (EELV) du Département en charge des Ressources, milieux naturels, biodiversité et action foncière.


« Pour favoriser la pousse des arbres et la biodiversité, il ne faut pas débroussailler. Mais pour lutter contre les risques d'incendie, on nous dit de débroussailler»

Pour y voir plus clair et adapter ses modes de gestion, le Département a lancé une réflexion avec le service départemental d'incendie et de secours (Sdis44) sur le site de Port aux Goths, entre Pornic et Préfailles.


«Nous avons identifié les risques par rapport aux humains mais aussi par rapport à la flore, pour savoir si elle favorise ou freine les incendies. Nous avons également travaillé sur les accès ».

Cette...










































0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page