top of page
  • Photo du rédacteurLouise Pahun

EELV organise une fête des solutions écologiques, Louise Pahun détaille le programme

L'Eclaireur de Châteaubriant - Publié le 30 mai 2023


Samedi 3 juin 2023 aura lieu une "fête des solutions écologiques" organisée par Europe-Ecologie Les verts à La Grigonnais (Loire-Atlantique), avec la présence d'élus et de députés, dont les élus écologistes du Département.


Organisée par Europe-Ecologie Les Verts, une « fête des solutions écologiques » se tiendra samedi 3 juin 2023 à La Grigonnais (Loire-Atlantique).


L’objectif des organisateurs est de proposer une journée « à la fois studieuse et festive », qui rassemblera différents acteurs investis dans les questions sociales et écologiques sur le territoire.

« Après les législatives, on est parti du constat qu’on avait un relais d’élus écologistes implantés sur le territoire, et sur le terrain une émergence d’initiatives écolos, informelles comme institutionnelles », contextualise Maxim Hupel, adhérent à EELV Nord-44 et collaborateur du député Jean-Claude Raux.



« Malgré ça on entend encore le discours selon lequel l’écologie serait un truc d’urbain. C’est un cloisonnement qui est entretenu » Louise Pahun, vice-présidente du Département de Loire-Atlantique en charge des sports solidaires et des activités de pleine nature

La décision a donc été prise d’organiser cette fête le temps d’une journée pour « faire entendre que l’écologie politique s’adresse au milieu rural ».


Avec cette « fête des solutions écologiques », l’objectif est aussi de créer des connexions entre les différents acteurs, « qui pourront déboucher sur des actions concrètes », développe Louise Pahun.

[...]


Six tables rondes seront organisées au cours de l’après-midi, sur les thèmes des discriminations, de la mobilité, de la santé, de l’eau, de l’économie sociale et solidaire et de l’alimentation.


À partir de 20h, le public pourra assister à un concert de FILF (rock en français), et à un DJ-set. Un foodtruck sera aussi sur les lieux.


« À l’issue de la fête, nous voulons la reproduire les années futures », fait savoir Louise Pahun.






































7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page