top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Projet de mandat 2021-2028 : un cap écologique et solidaire !

Loire-Atlantique Magazine n° 173 février-mars 2022 - Tribune de la majorité départementale


Le projet de mandat 2021-2028 pour la Loire-Atlantique a été présenté et voté par l’assemblée départementale le 31 janvier dernier. Il s’agit d’un document qui reprend les engagements que nous avons pris auprès des électeurs et des électrices. Il incarne le volontarisme de notre majorité. Dire ce que l’on va faire, faire ce que l’on a dit : nous vous le devons, à vous qui résidez en Loire-Atlantique. En étant clairs sur nos intentions et sur le calendrier de notre action, nous souhaitons maintenir la crédibilité de la parole et de l’action publique. Nous voulons prolonger l’action menée ces dernières années, en étant à votre écoute et en tentant toujours de mieux faire. Si le Département ne peut apporter seul toutes les réponses, il dispose néanmoins de leviers importants, rassemblés dans ce projet stratégique, écologique et solidaire. Un projet en trois axes et 101 ambitions Comme nous nous y étions engagé·es, notre projet présente au total plus d’une centaine d’orientations pour conforter les solidarités, faciliter l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap et de leurs aidants, garantir la juste répartition des services publics dans notre territoire, rétablir et améliorer notre richesse environnementale, préserver notre santé, prendre le chemin de la transition écologique et agricole, soutenir l’engagement citoyen, renforcer l’exemplarité de notre collectivité, ou encore favoriser la participation citoyenne pendant toute la durée du mandat. Depuis huit mois, et malgré les contraintes que la pandémie fait peser sur nos vies quotidiennes, nous sommes toutes et tous sur le pont pour relever ces défis. Le Département a agi en direction des personnes les plus vulnérables, car ce sont les premières touchées par cette crise. Notre collectivité a continué d’investir dans les territoires, pour aider les communes et intercommunalités à faire face et à préparer l’avenir. Cette crise sanitaire a des conséquences dramatiques sur certains pans de l’économie et sur le tissu social. Elle s’inscrit dans une crise écologique globale, dont nous faisons davantage l’expérience chaque jour. Les principales victimes des dérèglements climatiques ou de l’effondrement de la biodiversité sont celles qui en sont les moins responsables, c’est-à-dire les plus vulnérables d’entre nous. Si cette urgence dépasse largement les limites de la Loire-Atlantique, nos politiques et décisions doivent prendre toute leur part pour atténuer les changements et nous y adapter. Pour être à la hauteur, avec vous et pour vous, notre majorité compte sur la participation et le regard critique des forces vives de notre département. Ici, en Loire-Atlantique, les tissus associatifs, syndicaux ou citoyens sont d’une grande richesse. Le monde économique, varié, est ouvert aux évolutions de notre territoire. Les élu·es locaux s’engagent dans toutes nos communes, avec passion. Nous savons aussi que nous avons beaucoup à faire pour que nos concitoyens gardent confiance dans leurs institutions démocratiques. Nous avons six ans pour






8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page