top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Visite du Vignoble de Nantes : inclusion et culture

Le 15 septembre dernier, nous nous sommes rendu·e·s aux alentours de Clisson, dans le vignoble nantais, avec au programme une rencontre avec plusieurs maires et adjoints (La Haie-Fouassière, Monnières, Maisdon-sur-Sèvre), une visite d'ESAT, ainsi qu’un rendez-vous sur le site du Hellfest avec des élu·es de Clisson.


Nous avons eu le plaisir de commencer notre déplacement par un déjeuner chez Pipette avec Vincent Magré, maire de la Haie-Fouassière et Aurélie Arquier, adjointe à l'animation et la vie associative

Louise Pahun Vincent Magré Laurent Dubost Ugo Bessière Aurélie Arquié et Chgloé Girardot-Moitié échangent à la table du célèbre restaaurant chez Pipette à La Haie Fouassière
Déjeuner chez Pipette avec Vincent Magré et Aurélie Arquier

À la Haie-Fouassière comme ailleurs, les difficultés rencontrées par les élu·es municipaux (et leur insuffisante indemnité) sont des freins à l'engagement et découragent les bonnes volontés. Il est temps de donner un vrai statut aux élus locaux et aux élues locales. Parmi les différents échanges, nous avons pu aborder la question du ZAN, les associations et événements sportifs et l'organisation territoriale.

Renan KERVADEC présente l'ESATCo de Gétigné à  Chloé Girardot-Moitié et Laurent Dubost
échanges avec M. Kervadec, responsable de l'ESATCO Gétigné Biocat


Deuxième étape de la journée avec une visite à l'ESATCO Gétigné Biocat lors de ses portes ouvertes. Nous avons eu droit à un tour complet des activités de l'ESAT et des rencontres avec l'ensemble des personnes qui s'y impliquent : du responsable territorial de l'ADAPEI aux travailleurs et travailleuses en situation de handicap en passant par les éducateurs et éducatrices spécialisés.


Le directeur de l'ESAT, Renan KERVADEC nous a présenté l'histoire de l'établissement, son développement depuis une activité maraichère vers une offre large de services : production agricole, restauration, service, sous-traitance industrielle, entretien paysager.



Ugo Bressière pose avec des maraîchères et un maraîcher de Biocat
Les maraîchères de Biocat présentent leur production


Au passage, nous avons pu rencontrer les différentes équipes et en particulier l'équipe maraîchage qui présentait un panier témoin (pour le commander c'est ici 👉 https://www.esatbiocat.fr/nos-produits/ )








Louise Pahun échange avec des travailleurs de l'ESAT et le représentant de l'ADAPEI
Le SAESAT de Biocat



L'établissement dispose d'une SA-ESAT (Section aménagée ESAT), soutenue par le Département, qui permet aux travailleurs et travailleuses d'avoir accès à des activités de loisir et de détente, à un accès autonome ou accompagné à l'informatique, le tout dans une superbe yourte !




Rendez-vous enfin à l'incontournable site du Hellfest avec Eric Betschart et Franck Nicolon, élus d'opposition à la mairie de Clisson (et au conseil régional pour Franck). Est-il possible de passer à Clisson et de manquer ce lieu, devenu emblématique du vignoble en quelques années ?



Franck Nicolon et Eric Betschart présentent le site du Hellfest et les enjeux du festival au groupe des élus écologistes du Département
Franck Nicolon présente le site du Hellfest aux élu·es du département

Nous avons bien entendu fait le tour du site et admiré les installations qui jalonnent ce site à nul autre pareil. Nous avons évoqué également l'ensemble des sujets politiques que pose ce festival : développement culturel en milieu rural, impacts écologiques d'un festival international, retombées économiques locales, gouvernance et subventions publiques, (non-)engagements pour l'égalité et contre les violences, acquisitions foncières et artificialisation. Le département est sollicité pour apporter son soutien à certains projets du Hellfest, nous avons vraiment apprécié nous rendre sur place pour juger sur pièces !


La journée s'est conclue par un échange cordial et républicain avec le maire de Maisdon-sur Sèvre, Aymar RIVALLIN et le premier adjoint de Monnières, Stéphane ENTEME. À défaut de vin nouveau (ou bourru), nous avons pu déguster un petit verre de Muscadet local !













Коментарі


bottom of page