top of page
  • Photo du rédacteurGroupe écologiste de Loire-Atlantique

Loire-Atlantique. La majorité départementale dit non à la réforme des retraites

Revue de presse - Ouest France - Publié le 17 janvier 2022



Dans le 44, les élus de la majorité départementale écologique et solidaire, membres des groupes Loire-Atlantique à gauche et Groupe écologiste soutiennent haut et fort l’appel des syndicats à rejoindre la manifestation de jeudi 19 janvier contre la réforme des retraites.

Ce projet est une atteinte aux droits sociaux des salariés​, s’inquiètent-ils. Devoir attendre 64 ans pour faire valoir ses droits à la retraite est une régression sans précédent pour ceux qui ont commencé à travailler tôt, qui occupent les métiers les plus pénibles et qui sont les plus exposés aux risques professionnels​, exposent les édiles.

« Il n’y a aucune urgence à repousser l’âge légal de départ à la retraite. Contrairement à ce que veulent faire croire le président de la République et le gouvernement, la viabilité de notre système de retraites par répartition n’est pas menacée. Cette réforme des retraites a pour but principal de financer les politiques injustes du gouvernement », estiment les élus. « Une condamnation à la pauvreté pour beaucoup de seniors »

« Là où il serait nécessaire d’accélérer les efforts en faveur de l’autonomie et d’assurer le droit à une retraite effective, nous nous offusquons que le gouvernement décide de se servir dans les retraites de tout le monde pour alléger les impôts de quelques-uns », considèrent Chloé Girardot-Moitié et Laurent Dubost, coprésidents du Groupe écologiste.

« Nous connaissons très bien, en tant qu’élus du Département, la situation difficile des seniors les plus précaires et les enjeux du vieillissement. Pour un grand nombre de seniors, un report de l’âge de la retraite sera une condamnation à la pauvreté », alarme David Martineau, président du groupe Loire-Atlantique à Gauche



















3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page