top of page
  • Photo du rédacteurChloé Giradot-Moitié

Bravo à nos services départementaux

Une nouvelle fois cette année, nos services ont fait preuve d’action, d’innovation, de réflexion. Une action qui participe à la construction d’un département plus solidaire, plus écologique, et citoyen. Chloé Girardot-Moitié tenait à les féliciter


Chers collègues,

Merci Monsieur Lucas pour la présentation de ce rapport. Je m’y suis plongée pour préparer cette session.


Vraiment, quel travail !


Ce rapport fourmille de projets, fourmille d’actions concrètes, innovantes, judicieuses.


Qu’il s’agisse bien sûr des projets phares comme le revenu jeune ou les budgets participatifs, ou d’autres projets comme l’application Zelli pour la protection de l’enfance, le projet ambitieux du Grand T, le du nouveau site web au service des aidants, les campagnes pour faire découvrir le métier d’assistant familial, le projet Chantons ensemble à Ancenis, la campagne contre les violences faites aux femmes, l’ouverture de la MDPH, l’étude menée à Dumet sur les Goeland, les projets de renaturation, le déploiement de velila, la nouvelle scénographie de la Maison du Lac, les réhabilitations de collèges, le plan départemental de l’habitat, le schéma enfance famille et pour finir un autre de mes coups de cœur : le soutien au film les croquantes qui m’a touchée et met en lumière les évolutions du monde agricole et les enjeux féministes en milieu rural

etc, etc


Ce rapport c’est entendre à travers mille notes, la mise en musique de notre projet pour un département plus solidaire, plus écologique et citoyen.


Et je peux le dire, cela rend fière !


Nous savons quel les agents sont pleinement engagés dans leur mission et nous les remercions pour la qualité de leur travail et pour l’aboutissements de ces projets. C’est une grande maison, parfois on pourrait dire une grosse machine ! Mais elle tourne bien !


En tant qu’élu, c’est une évidence de dire que nous ne pourrions porter des politiques publiques de qualité sans ce travail.

C’est aussi une relation de confiance :


  • Prendre les décisions éclairées par les connaissances terrains et les compétences des agents

  • Prendre les décisions parce qu’on sait que la situation a été bien analysée et qu’elle est correctement exposée.


Dans mon cas, je peux citer les notes que je reçois du services transition et préservation des ressources naturelles, mais également la qualité d’examen dossiers qui nous sont présentés en commission d’engagement ou encore les éléments préparatoires pour la CDAC. Nous n’avons parfois même plus de question à poser !


Enfin, je terminerai mon intervention en soulignant un aspect particulièrement important de l’action départementale : la transversalité


M. Lucas le souligne dès l’introduction du rapport : aujourd’hui plus un projet ne peut être regardé sans prise en compte des enjeux d’inclusion, d’équité ou d’impact environnemental.


La transversalité implique de mobiliser plus de personnes, peut prendre énormément de temps alors que les plannings sont déjà bien chargés. Pourtant c’est aussi la condition pour fournir des services publics adaptés aux besoins de la population et aux enjeux de notre époque.


C’est la démarche qui est déjà engagée, dans laquelle se mobilisent des équipes fiables, motivées, dévouées à l’intérêt général.


En conclusion, merci et bravo à M. Lucas et à l’ensemble des agentes et agents du département pour la qualité de leur travail qui bénéficie directement aux habitantes et habitants de Loire-Atlantique.













8 vues0 commentaire

Komentarai


bottom of page