top of page
  • Photo du rédacteurLouise Pahun

En 2023 le Département lance son budget participatif

Après un an et demie de consultations diverses conduites par Karine Fouquet, la conseillère en charge du dossier, nous lançons le premier budget participatif départemental, conformément à nos engagements de campagne ! Louise Pahun exprime l'avis du groupe écologiste.

Budget participatif 2023
.pdf
Download PDF • 623KB




La crise démocratique nous inquiète. Nous autres élus de cette assemblée, nous aimons le politique, nous aimons débattre de la chose publique, nous n’en n’avons peut-être pas toujours la même conception mais nous nous préoccupons du bien commun, sans quoi nous ne serions pas aujourd’hui réunis dans cet hémicycle.


Est-ce que nos concitoyens se désintéressent du bien commun ? Peut-être que oui, semblent nous avertir les données sur l’engagement des bénévoles dont le nombre est en baisse. Peut-être que non et que les citoyens s’engagent différemment, à travers des actions pour le bien commun que nous ne parvenons pas encore à bien identifier.


Une chose est certaine, les citoyens tournent le dos à leurs institutions. Les chiffres de l’abstention nous donnent une appréciation objective sur ce phénomène qui nous inquiète :

Ø Aux dernières élections, plus d’1 électeur sur 2 ne s’est pas rendu aux urnes

Ø La proportion grimpe même à plus de 2/3 des électeurs pour la dernière élection départementale, celle qui a donné naissance à l’Assemblée que nous formons ce jour


Le budget participatif proposé grâce au travail dynamique des services de notre institution, embarqué par l’énergie et les convictions de Karine Fouquet, est un outil de réponse à la défiance envers les institutions.


En effet, ces budgets sont une occasion nouvelle de mobiliser les citoyens pour les rapprocher de la réflexion autour de l’intérêt général et de motiver cette réflexion en lui permettant de déboucher sur des projets concrets.


Bien sûr, il ne s’agit pas de confier le mandat de conseiller départemental aux citoyens, parce que nous avons collectivement accepté le principe de la démocratie participative. Les budgets proposés ont un cadre qui est le reflet des valeurs de notre majorité : les solidarités, l’éco-responsabilité, la citoyenneté.


Et je crois que l’un des atouts de cet outil de démocratie participative, tient précisément dans le fait que l’on confie de l’argent public aux citoyens avec la consigne de l’employer pour le bien du plus grand nombre.


Effectivement que lorsque l’on est responsable de l’argent du contribuable, on se mobilise pour que son usage soit mis au service du bien public d’autant plus que les citoyens qui participeront à ces budgets devront justifier leur projet auprès du comité composé à majorité par d’autres citoyens.


Enfin, tout le mal que je souhaite à ces budgets participatifs, c’est bien sûr qu’ils fassent émerger de beaux projets, c’est AUSSI que celles et ceux qui y participeront y prenne goût et puisse se dire : « tiens, et si j’essayais d’aller un peu plus loin dans ma contribution à la démocratie locale, en m’engageant dans une association, en allant voter ou bien, en me présentant à des élections ? »





Kommentare


bottom of page