top of page
  • Photo du rédacteurUgo Bessière

Comment manger local et mieux dans les cantines scolaires

Revue de presse - Ouest France - Courrier du Pays de Retz - Publiés les 21, 22, 23 et 29 février 2024


Producteurs locaux et acteurs de la restauration collective ont participé le 21 février à Sainte-Pazanne et le 26 février à Saint-Joachim à un forum de l’alimentation saine et locale organisé par le Département.


« Passer du champ à l’assiette, suppose de reterritorialiser une chaîne alimentaire qui a été mondialisée au fil des années. Cela peut prendre du temps, souligne Ugo Bessière, l’élu en charge du projet alimentaire au Département.  Il faut sensibiliser les gestionnaires, former les cuisiniers, éduquer les enfants… » 



Ugo Bessière, convient de la complexité du coût, mais souligne que « le Département a aussi ses contraintes. Et nous avons anticipé le coût de l’inflation dans le prix des repas ». « Si le coût est un frein à cuisiner local et/ou bio, dit-il, il y a d’autres leviers : le gaspillage alimentaire, de 170 grammes par repas par convive, qu’on peut réduire. L’autre levier, c’est la viande. En faisant des repas « végé », en travaillant les légumineuses, on dépense moins et quand on achète de la viande, elle est de qualité, locale. »





« Nous avons besoin d’un appui financier pour planifier la compétence restauration collective. Nous devons accentuer la mutualisation sur les achats (groupement de communes) », a, de son côté, souligné Ugo Bessière, conseiller départemental en charge du Projet alimentaire départemental



Ugo Bessière est également mentionné dans un autre article de Ouest France :



Enfin, un dernier article dans le Courrier du Pays de Retz a été publié sur le forum de Sainte-Pazanne :









6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page